/ / /
/

Matelas ferme ou souple : lequel choisir ?

Matelas ferme ou souple : lequel choisir ?

Écrit par les experts Ooreka
Matelas ferme ou souple : lequel choisir ?

Du temps de nos grands-mères on prétendait que le matelas idéal était une planche de bois. Par la suite, les matelas mous ont retrouvé une certaine légitimité. 

Finalement, des professionnels de la literie, en partenariat avec des kinésithérapeutes, ont découvert que le choix d'un matelas dur ou mou dépendait en fait du poids du dormeur.

Toutefois, un matelas adapté à votre poids ne l'est pas nécessairement à vos goûts. Alors, pour votre dos, matelas ferme ou matelas souple ? Voici tous nos conseils pour bien choisir.

Matelas trop ferme ou trop souple : inconvénients

D'après les spécialistes de la literie :
  • Plus une personne est grande, plus le matelas doit être grand.
  • Plus une personne est lourde, plus le matelas doit être ferme pour assurer un bon maintien de la colonne vertébrale.

Toutefois, choisir un matelas trop ferme ou trop mou peut entraîner des troubles du sommeil.

Matelas trop ferme : mauvais soutien

Quand une personne dort sur un matelas trop ferme :

  • Seuls le bassin et les épaules sont soutenues.
  • Le corps du dormeur va donc ajuster la position des autres parties du corps pour qu'elles pèsent sur la surface.
  • En résultent :
    • un mal de dos ;
    • un inconfort obligeant le dormeur à se tourner sur le côté plusieurs fois dans la nuit. 

Matelas trop mou : réveils fréquents

Le problème des matelas trop mous ne concerne pas que les personnes présentant une surcharge pondérale :

  • Quand un matelas est trop mou, on a des difficultés à se tourner sur le côté.
  • Or, un dormeur change plusieurs fois de position pendant la nuit.
  • Si ce changement de position est difficile, le dormeur devra instinctivement se réveiller plusieurs fois, et passera une mauvaise nuit.

Matelas : dur ou mou ? Faites le test !

Au cours d'une nuit, vous changez plusieurs fois de position. Le meilleur moyen de tester un matelas, c'est donc encore de tester toutes ces positions :

  • Faites le test du dormeur allongé sur le dos :
    • Allongez-vous sur le dos.
    • Détendez-vous, et tentez de passer votre main entre vos reins et le matelas.
    • Si elle passe, cela signifie que le matelas est trop ferme.
  • Essayez ensuite la position sur le côté :
    • De la position allongée, passez à la position du dormeur sur le côté, en position fœtale.
    • Si ce passage nécessite un effort, cela signifie que le matelas est trop mou. 
  • Si vous êtes en couple :
    • Pour un couple de dormeurs exigeants, il existe des matelas doubles avec deux duretés différentes de chaque côté.
    • Toutefois, ces matelas sont plutôt onéreux. Le plus simple est encore de mettre deux matelas simples sur un sommier double.

Bien choisir votre matelas :



Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides