Matelas et sommier

Écrit par les experts Ooreka

L'achat du matelas et du sommier est prépondérant pour la qualité du sommeil. Mieux vaut donc prendre le temps de se renseigner avant, et toujours choisir l'un en fonction de l'autre. Voici quelques éléments pour vous aider.

Matelas et sommier : un couple indissociable

Pourquoi faut-il un sommier sous le matelas ?

Il est vivement déconseillé de poser un matelas à même le sol :

  • pour des raisons d'hygiène : le sol favorisera la condensation, qui permettra à la moisissure de s'installer sous le matelas ;
  • pour des raisons de confort : le sommier participe au soutien, et donc au confort du matelas. La hauteur d'assise d'une literie avec sommier permet de se lever du lit aisément ;
  • pour une durée d'utilisation plus longue : le sommier joue un rôle d'amortisseur, qui économise la fatigue mécanique qui s'installe plus rapidement sur un sol dur.

Matelas et sommier : des achats groupés

Il est conseillé d'acheter le sommier en même temps que le matelas. En effet, le soutien déséquilibré du matelas sur un sommier fatigué le déformera rapidement. Et cela évite les erreurs.

Par ailleurs, il vaut mieux choisir un sommier de la même marque que le matelas puisque que le sommier va renforcer et soutenir la technologie du matelas.

Il est évident que la durée de vie d'un sommier rigide est plus grande que celle d'un sommier participant activement au soutien. Mais un sommier actif permet d'espérer que le matelas dure 10 ans, alors qu'un sommier ferme épuise le matelas plus rapidement.

Pour les matelas à eau autonomes, un sommier offrant un soutien équilibré n'a pas à être changé.

Treca

Choisir le sommier en fonction du matelas

Cela ne semble peut-être pas évident, mais il est conseillé de choisir un sommier en fonction du type de matelas que vous avez (ou vice versa). On distingue 3 principaux types de sommier.

Le sommier à lattes

Le sommier à lattes est composé d'un bois de lit et de planches de bois placées perpendiculairement par rapport à la longueur du lit. Il peut être de type monolatte, bi-lattes ou tri-lattes. Des plots (avec ou sans réglage de fermeté) en matière plastique peuvent aussi équiper certaines lattes pour améliorer localement la souplesse, ou toutes les lattes pour augmenter les capacités d'adaptation morphologique du sommier.

Recouvert d'une mousse et d'un tissu, le sommier à lattes tapissier (souvent à grosses lattes rigides) est proposé avec un matelas à ressorts, car son coût est moindre par rapport au sommier tapissier à ressorts. Son association à un matelas en latex est déconseillée pour des raisons de ventilation.

Ce type de sommier convient pour :

  • les matelas en mousse classique ;
  • les matelas mousse avec mousse à mémoire de forme ;
  • les matelas en latex ;
  • les matelas à eau autonomes ;
  • les matelas à ressorts dans les versions tapissiers.

Ce sommier permet d'équilibrer le soutien du matelas que vous aurez choisi. Le sommier à lattes peut être rigide, souple ou comporter des zones plus souples ou réglables en rigidité (au niveau des épaules et du bas du dos)

Pour les matelas à eau autonomes qui sont climatisés, le sommier a pour seule fonction de permettre de se lever aisément.

Le sommier à ressorts

Le sommier à ressorts est un sommier qui possède des ressorts en son intérieur et qui convient naturellement aux matelas à ressorts et aux matelas en laine : il renforcera la souplesse et le moelleux de votre matelas.

Ce type de sommier convient pour :

  • tous les matelas à ressorts ;
  • les matelas en mousse classique et/ou à mémoire de forme s'ils ne sont ni bombés, ni creusés. On parle de soutien équilibré ;
  • les matelas en latex dans une moindre mesure, à cause de problèmes éventuels de ventilation ;
  • les matelas à eau autonomes.

Le sommier électrique

Le sommier électrique vous permettra, à l'aide d'une télécommande, de surélever le haut et/ou le bas de votre literie.

En se soulevant, la surface de la partie au pied de lit se réduit. C'est pourquoi la longueur minimale conseillée est de 200 cm afin d'éviter que les pieds de l'utilisateur ne dépassent du matelas.

Prévu pour un couchage simple (un matelas), il existe jusqu'à la largeur 140 cm pour une personne. En couchage double (deux matelas), la largeur conseillée minimale est de 160 cm (2 × 80 cm). Peu de fabricants proposent des couchages doubles mixtes (un sommier motorisé et un sommier fixe).

Les types de sommiers électriques sont équipés de :

  • 1 moteur pour la partie dos et un relevage mécanique des pieds sans possibilité de plier les genoux ;
  • 2 moteurs avec une zone fixe au niveau du bassin, deux ou trois zones au niveau du dos et de la tête (têtière fixe ou en deux parties) et deux zones au bas du lit pour permettre de plier les genoux ;
  • 3 moteurs, le troisième moteur permettant de soulever le sommier comme un lit d'hôpital ;
  • 4 moteurs, ces sommiers haut de gamme permettant un ajustement personnalisé des différentes parties du sommier.

Le sommier électrique convient pour :

  • les matelas de relaxation en mousse classique et/ou en mousse à mémoire ;
  • les matelas de relaxation en latex ;
  • les matelas en mousse de tout type pas trop rigides (épaisseur conseillée de 14 à 20 cm) ;
  • les matelas à ressorts, mais uniquement avec le modèle proposé par le fabricant du matelas.

Le sommier électrique ne convient pas aux matelas à eau autonomes, sauf à l'utiliser comme sommier fixe.


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique matelas

Tout le guide pratique